Tromper l'ennemi - L'invention du camouflage moderne en 1914-1918

L20170179

Neuf

En août 1914, les soldats français partirent au combat dans des tenues voyantes - pantalon rouge, capote bleue - qui en firent des cibles faciles. Inadaptées à la guerre moderne, elles provoquèrent une hécatombe.

Plus de détails

26,90 € TTC

Fiche technique

Auteur 1 Cécile Coutin
Date de publication Septembre 2015
Pages 240
Langue Français
Editeur PIERRE DE TAILLAC

En savoir plus

Contre toute attente, ce sont des artistes, et non des ingénieurs militaires, qui trouveront des solutions et jetteront les bases d'une nouvelle arme : le camouflage. Le bouleversement est considérable : il ne s'agit plus de faire peur avec un uniforme impressionnant, mais de disparaître grâce à une tenue qui se fond dans le paysage.
La guerre de position, qui maintient les troupes face à face, est pour beaucoup dans cette évolution : pour ne pas être repéré par l'ennemi, et survivre, il faut être invisible.

Officiellement créée le 4 août 1915, la section de camouflage de l'armée française regroupe des artistes de tous horizons, particulièrement des décorateurs de théâtre, rompus aux effets de trompe-l'oeil, et des peintres cubistes, aptes à la déformation de la réalité.


Elle emploie des milliers d'hommes et de femmes. Son organisation et ses techniques inspirent celles des autres armées belligérantes qui les développent avec leur génie propre. Grâce à plus de 300 documents rares ou inédits, Tromper l'ennemi fait revivre l'histoire étonnante et méconnue de ces artistes français qui inventèrent le camouflage moderne et révolutionnèrent l'art de la guerre.

Accessoires