LES CHEVALIERS TEUTONIQUES Agrandir l'image

LES CHEVALIERS TEUTONIQUES

L20200012

Neuf

L'histoire des Chevaliers teutoniques, de la Terre sainte à la Baltique, dans leur conquête et l'évangélisation des paiens d'Europe du Nord-Est.

Plus de détails

22,75 €

Fiche technique

Auteur 1 Loïc Chollet
Date de publication Janvier 2020
Pages 128
Illustrations Environ 110 illustrations
Couverture Reliée
Langue Français
Editeur HEIMDAL

En savoir plus

Apparu dans le contexte des croisades en Palestine, l’ordre religieux militaire des Chevaliers teutoniques s’est imposé comme un acteur essentiel d’un épisode relativement méconnu sous nos latitudes: la conquête et l’évangélisation des derniers païens d’Europe.

Vivant au sud-est de la mer Baltique, ceux-ci sont confrontés à des entreprises missionnaires et guerrières assimilées à des croisades. Appelés pour défendre les frontières de la Pologne contre les païens de Prusse, les frères de l’Ordre teutonique se sont taillés un véritable État dans cette zone des marges de la chrétienté.

Dans son souci de capter l’esprit de croisade cher à la noblesse, l’Ordre teutonique invitait régulièrement les chevaliers de toute l’Europe à le rejoindre dans ses activités militaires. C’est ainsi qu’un grand nombre de seigneurs français ou anglais, parmi lesquels des personnages centraux de la guerre de Cent Ans, se sont rendus dans la lointaine Prusse pour y combattre les « Sarrasins du Nord ». Car les rivalités qui opposaient les Chevaliers teutoniques à leurs voisins, païens ou chrétiens, ont débouché sur des confrontations militaires mais aussi doctrinales, lesquelles ont fait émerger des débats portant sur les droits des peuples non-chrétiens.

Ce livre se propose de présenter l’histoire de l’Ordre des Chevaliers teutoniques, en mettant en avant son rôle de passeur entre le monde de la chevalerie et celui des païens d’Europe du Nord-Est. Les relations des hommes à la croix noire avec les Baltes, mais aussi avec les seigneurs d’Europe occidentale qui venaient leur prêter main-forte, tout comme leur rôle dans les controverses sur l’utilisation de la force comme outil de conversion, permettent de saisir une facette peu connue de l’Europe médiévale : son caractère éminemment cosmopolite, se jouant des frontières nationales ou régionales, et par certains aspects, religieuses.

Trusted Shops Reviews

Accessoires