LES FORTIFICATIONS DU IIIe REICH - PLANS ET MODÈLES 3D

L20180083

Neuf

Hitler au pouvoir, il dénonce le Traité de Versailles, dont les res­trictions sur la construction de fortifications. C’est ainsi que commencent les grands programmes de fortification aux frontières du Reich. A partir de 1935, plusieurs types de fortifications modernes sont définies et jusqu’en 1937, 26 lignes fortifiées sont érigées face à la France, la Tchécoslovaquie et la Pologne, sur 3 500 km.

Plus de détails

39,90 € TTC

Fiche technique

Auteur 1 Robert Jurga
Date de publication 6 avril 2018
Pages 224
Illustrations 300 photos et 200 plans en 2D et 3D
Couverture Dure
Langue Français
Editeur HISTOIRE & COLLECTIONS

En savoir plus

Le lecteur découvrira de manière détaillée plus de 100 modèles de fortifications dans cet ouvrage. Chacune est présentée avec un plan 3D détaillé et annotée et de nombreux schémas et photos - Peu d'allemands savaient à quoi ressemblaient les forteresses, mais l'état-major allemand était conscient que sans la sécurisation des frontières de l'État grâce à ces fortifications, l'existence même de l'État pouvait être sérieusement compromise.
À partir de 1933, les modestes dépenses allemandes pour la défense permirent la construction de bunkers dont la conception datait car antérieure à la guerre de 14-18. Ce n'est qu'en 1935 que l'idée de fortifications nationales basées sur une technologie relativement moderne émergea. De telles fortifications débutèrent pour renforcer les frontières allemandes à l'Est et au Sud. Jusqu'en 1937, vingt-six lignes fortifiées furent érigées le long des frontières française, tchèque et polonaise atteignant 3 500 km de long.
Dans la seconde moitié des années 1930, les Allemands décidèrent de construire leur propre Ligne Maginot. En parallèle, les autres lignes défensives étaient en cours de construction aux frontières du Reich. Le Mur de Poméranie et la Ligne Siegfried furent étendus, ainsi que les lignes de l'Oder et LVZ-West. Les zones de défense aérienne de la ligne Siegfried et de la Prusse-Orientale furent renforcées et des places fortes côtières érigées, dans l'espoir de stopper les ennemis voisins.
La diversité des milliers de bunkers construits était telle que sans une mise à jour des index, il était extrêmement difficile de déterminer la fonction et le but de chacun. Il est très difficile de se rendre compte de la diversité des fortifications allemandes.

Accessoires