LE FRANCHISSEMENT 1672-1815
LE FRANCHISSEMENT 1672-1815
LE FRANCHISSEMENT 1672-1815
LE FRANCHISSEMENT 1672-1815
LE FRANCHISSEMENT 1672-1815
LE FRANCHISSEMENT 1672-1815
LE FRANCHISSEMENT 1672-1815
LE FRANCHISSEMENT 1672-1815
LE FRANCHISSEMENT 1672-1815
LE FRANCHISSEMENT 1672-1815
LE FRANCHISSEMENT 1672-1815
LE FRANCHISSEMENT 1672-1815

LE FRANCHISSEMENT 1672-1815

L20240089
En stock
25,59 €
Parution

Une histoire tactique, humaine et technique des franchissements de cours d’eau effectués par les armées françaises en présence de l’ennemi 1672-1815

Le but du franchissement est de faire passer d’une rive à l’autre une puissance de feu et une masse de manœuvre suffisantes pour poursuivre l’offensive au-delà de l’autre rive. Contrairement au point de vue de nombreux auteurs, le franchissement d’un cours d’eau sous la menace d’un ennemi n’est certainement pas une opération banale et sans grande difficulté ne méritant que quelques lignes dans un récit.

En réalité, il s’agit au contraire d’une opération délicate, dans laquelle le chef militaire, contraint de fractionner ses forces, est à la merci de l’ennemi et des éléments. Aussi, la présente étude est-elle de rétablir la place véritable de ces opérations dans un conflit donné, ainsi que de combler un vide de l’historiographie récente.

Tiré d’une thèse de doctorat, cet ouvrage se limite à la période 1672-1815, la plus riche en opérations de ce type. Sur près d’un siècle et demi, est donc décrit et analysé la capacité des armées françaises en campagne à rétablir leur potentiel de combat de l’autre côté d’un cours d’eau par une manœuvre de franchissement en présence de l’ennemi.

Cet ouvrage raconte surtout une histoire d’artilleurs, chargés tout au long de la période étudiée d’assurer ces franchissements. On y voit aussi les sapeurs qui, en 1894, finiront par absorber la totalité de la fonction franchissement. Ces derniers s’y reconnaîtront donc parfaitement, et cela d’autant que, par référence au passage de la Bérézina, en 1812, l’École du génie porte le nom d’un général d’artillerie, le général Éblé.

Ancien officier du génie, Jean-Louis Riccioli a été chef de la Section études du Service Historique de l’Armée de Terre, à Vincennes, et professeur d’histoire militaire aux Écoles de Saint-Cyr Coëtquidan. Il a été conservateur des musées du Sous-Officier, à Saint-Maixent-l’École, de l’Infanterie, à Montpellier, et de l’Empéri, à Salon-de-Provence. Conservateur-en-chef du patrimoine, il a terminé sa carrière comme conseiller pour les musées à la Direction régionale des affaires culturelles de la région PACA.

 

Paiement Sécurisé

 

Livraison

  Appelez-nous

(+33) 01.79.75.05.50

 
Auteur 1
Jean-Louis Riccioli
Auteur 2
Préface Jean-Charles Jauffret
Date de publication
Mai 2024
Pages
334
Illustrations
Environ 30 illustrations & cartes
Couverture
Brochée
Langue
Français
Editeur
Epopées - La Compagnie d'Elite

Vous aimerez aussi

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...